LE BILAN OPS DÉTECTE LES CAUSES DES DOULEURS GRÂCE À UNE ANALYSE GLOBALE DU CORPS !

La médecine a constaté que l’origine des douleurs était souvent éloignée de la zone concernée. Le bilan postural OPS permet une analyse du corps dans sa globalité et ne s’arrête pas aux zones symptomatiques : l’analyse posturale OPS a la pertinence de coupler les analyses biomécaniques statiques et dynamiques du corps entier. Un corps ne réagit pas de la même manière en position érigée qu’en mouvement, et c’est pour cette raison qu'il est important de rechercher la moindre faille biomécanique.

L'analyse posturale OPS est une méthode d'analyse suisse effectuée par un orthokinésiste agréé.

Recherche et développement du logiciel de posture Clinique OPS

Grâce à des chercheurs scientifiques (orthokinésistes, posturologues, podologues, orthopédistes, ostéopathes, physiothérapeutes/kinésithérapeutes, dentistes…), le logiciel d’analyse de la posture Clinique OPS a pu être développé pour détecter la moindre dysfonction biomécanique. Le bilan postural OPS se compose des analyses de la posture, la marche, la course, du dos, des pieds, des yeux, des mâchoires...

L'examen postural OPS est à la fois curatif et préventif

La plus-value d'un bilan postural OPS est à la fois curative et préventive. Afin d'éviter les blessures musculaires et/ou articulaires, il est essentiel de respecter l'équilibre du corps. Cette méthode permet ainsi d’anticiper les éventuels problèmes de posture et les répercussions qu’ils engendrent. Le bilan postural OPS convient alors aux enfants, adolescents, adultes, seniors et sportifs.

DÉCOUVREZ L'ANALYSE DE LA POSTURE ET DU MOUVEMENT AVEC LE LOGICIEL CLINIQUE OPS

Le bilan postural OPS en 6 étapes

Pour détecter et connaître vos déséquilibres corporels, il est nécessaire de réaliser un bilan postural OPS « Orthopédie-Posture-Sport ». Cet examen est effectué avec le logiciel d’imagerie biomécanique « Clinique OPS » qui analyse la posture et la dynamique corporelle. Il se compose des examens de la posture, du dos, des mâchoires, des yeux, des pieds, de la marche, de la course et de mouvements ciblés.

1. Analyse de la posture

Le logiciel effectue les corrélations entre les 4 plans d'examen de la posture.

L’imagerie de la posture apporte une validation chiffrée qui objective l’existence de dysfonctions statiques et d'un trouble postural.

2. Analyse du dos

Il s'agit d'un bilan de la statique et de la mobilité du dos.

Cet examen permet de détecter les déformations de la colonne vertébrale (scoliose en C, en S...), de vérifier les blocages vertébraux, les zones raides et/ou hypermobiles, et de visualiser les dysfonctions proprioceptives et musculaires du rachis.

3. Examen des pieds

Analyse podologique, bilan des arches internes et des arrière-pieds.

L'examen des pieds permet de détecter les déformations articulaires (pieds plats, creux, pronateurs...) et les dysfonctions proprioceptives musculaires et articulaires en dynamique.

4. Analyse des mouvements

Examen dynamique du corps en mouvement.

Cet examen peut se faire durant la marche, la course ou durant des mouvements spécifiques (squat...).

La vision globale du corps permet de détecter les déficiences de la posture durant le mouvement.

 

5. Analyse de la mâchoire et des yeux

Examen des muscles et des articulations des mâchoires.

Analyse des muscles de yeux en statique et en dynamique.

6. Évaluation

L'équipe OPS (composée d'ostéopathes, podologues, kinésithérapeutes, orthopédistes et dentistes) se concerte pour analyser le bilan de chaque patient.

 

Rapport et suivi OPS

Les résultats du bilan postural OPS sont transcrits dans un rapport comportant les photos, les mesures et le compte rendu. Les informations qui y sont recueillies apportent un éclairage très utile au patient, à son thérapeute, ainsi qu’à tous les autres professionnels de la santé qui l’accompagnent.

Traitements, conseils et solutions

Après avoir décelé les dysfonctions posturales dynamiques, l'orthokinésiste-posturologue propose le traitement orthokinésique le plus adéquat à son patient.

Chaque bilan est contrôlé par une cellule thérapeutique d'experts

Après chaque bilan postural OPS, la cellule thérapeutique OPS se concerte afin de proposer le meilleur traitement. Depuis 2002, les patients des Cliniques OPS bénéficient de l’expérience professionnelle de l'équipe OPS, composée d’orthopédistes, podologues, kinésithérapeutes, physiothérapeutes, ostéopathes, dentistes, posturologues et orthokinésistes. Cette analyse, secondaire à celle de l'orthokinésiste, permet à chaque patient d'avoir la vision scientifique de différents professionnels de la santé spécialisés en biomécanique humaine.

À QUI S'ADRESSE LE BILAN POSTURAL OPS ?

Le bilan postural OPS s’adresse à toutes les personnes qui sont susceptibles d’avoir un déséquilibre corporel. L’examen postural OPS  consiste en un bilan de la posture et de la dynamique corporelle et comporte l’examen de la posture, des pieds, du dos, de la marche, de la course et de mouvements ciblés. Le bilan postural OPS s’adresse aux enfants, aux adultes et aux personnes âgées, quelque soit leur forme physique, qu’ils soient sportifs ou sédentaires.
Il s'agit d'un examen de choix, à la fois préventif et curatif :

Pour les enfants  Pour les adolescents  Pour les adultes  Pour les seniors Pour les sportifs Liste des pathologies

Pour les enfants 

POUR LES ENFANTS

À partir de l’âge de 4 ans, il est conseillé de pratiquer un examen postural OPS tous les ans afin de détecter le plus tôt possible l’apparition de déformations articulaires (scoliose, pieds plats…). L’examen postural OPS peut toutefois être effectué avant 4 ans lorsque l’enfant chute anormalement. Grâce à cet examen, un traitement préventif peut être envisagé pour chaque enfant.

Pour les adolescents 

POUR LES ADOLESCENTS

L’examen postural OPS est conseillé tous les six mois lors des grands pics de croissance, car cette période de la vie est celle ou l’organisme est susceptible de subir les plus grandes modifications corporelles.

Pour les adultes 

POUR LES ADULTES

Comme pour les enfants, il est conseillé de pratiquer un examen postural OPS tous les ans afin de vérifier qu’aucune perturbation corporelle ne se soit installée. N’attendez pas les manifestations douloureuses avant de vous décider à pratiquer un examen postural OPS, car il pourrait s’avérer que des usures soient déjà installées. L’examen Postural OPS permet de définir un traitement adapté pour soulager et prévenir les douleurs corporelles.

Pour les seniors

POUR LES SENIORS

L’examen postural OPS permet de contrecarrer les anomalies posturales et dynamiques liées au vieillissement de l’organisme. Cet examen permet d’éviter les pertes d’équilibre, ainsi que les chutes inattendues qui favorisent trop souvent des fractures (col du fémur par exemple).

Pour les sportifs

POUR LES SPORTIFS

L’examen postural OPS est essentiel pour corriger les défauts mécaniques qui sont susceptibles d’amoindrir les performances sportives et d’entraîner des blessures corporelles.

Liste des pathologies

VOICI LA LISTE DES PATHOLOGIES POSTURALES POUVANT ÊTRE AMÉLIORÉES AVEC LES TRAITEMENTS KINEPOD :

Posture déviée

Pathologies des membres inférieurs

Pieds

Pied plat, Pied creux, Pied Bot, Pied équin, Pied diabétique (neuropathie), Instabilité du pied, Métatarsalgie, Maladie de Morton, Hallux valgus, Hallux Rigidus, Quintus varus, Orteil en griffe, Tendinopathie Achiléenne, Tendinite du long fibulaire, Rupture du tendon d’Achille, Maladie de Sever, Tendinopathie du Tibial Postérieur, Scaphoïdite, Os surnuméraire, Syndrome du Canal Tarsien, Aponévrosite plantaire, Talalgie, Épine calcanéenne, Fracture de stress, Algodystrophie du pied, Ostéosynthèse, Élongation musculaire, Déchirure musculaire, Crampes musculaires, Arthropathie calcanéo-cuboïdienne, Arthropathie de Lisfranc, Maladie d’Haglund, Excroissance osseuse, Fibrose tissulaire, Maladie de Sever (ostéochondrose de l’apophyse postérieure du calcanéum), Maladie de Renander (ostéochondrose du sésamoïde), Maladie de Kholer (ostéochondrose du scaphoïde), Maladie de Freiberg (ostéochondrose de la tête métatarsienne), Maladie d’Iselin (ostéochondrose de la base du 5ème métatarsien), Cors, Verrue, Durillon.

Douleurs de la cheville

Instabilité de la cheville, Entorse de la cheville, Ostéosynthèse.

Douleurs de la jambe

Périostite tibiale, Tendinite du tibial antérieur, Syndrome des loges.

Les douleurs de genou

Instabilité du genou, Kyste poplité, Lésion méniscale, Lésion ligamentaire, Rupture du ligament croisé antéro-externe, Entorse du genou, Entorse du ligament latéral interne du genou, Syndrome de stress fémoro-patellaire (chondromalacie fémoro-patellaire), Maladie d’Osgood-Schlatter ou épiphysite tibiale antérieure (ostéochondrose de la tubérosité tibiale), Maladie de Sinding-Larsen-Johanson (ostéochondrose rotulienne), Tendinite rotulienne (Jumper’s knee), Tendinite de la patte d’oie, Tendinite du biceps crural, Syndrome du muscle poplité, Syndrome de la bandelette de Maissiat ou syndrome de « l’essuie glace », Gonarthrose, Genou valgum, Genou varum, Marche du pied en dedans « Intoeing », Gonarthrose, Prothèse Totale du Genou (PTG).

Douleurs de la hanche

Périarthrite de la hanche, Tendinite du Psoas-iliaque, Syndrome du muscle piriforme, Syndrome du moyen fessier, Tendinite des adducteurs, Pubalgie, Dysfonction sacro-iliaque, Coxarthrose, Cruralgie, Bursite, Prothèse Totale de Hanche (PTH).

Douleurs au dos

Scoliose, Hyperlordose lombaire, Hypercyphose dorsale, Fracture de stress vertébrale, Lombalgie, Lumbago, Lombarthrose, Torticolis, Inégalité de longueur des membres inférieurs, Dorsalgie, Cervicalgie, Maladie de Scheuermann, Syndrome de la queue de cheval, Canal lombaire étroit, Discopathie, Hernie discale, Protrusion discale, Spondylolisthésis, Fracture vertébrale par compression, Fracture vertébrale des transverses, Fracture vertébrale d’une épineuse.

Pathologies des membres supérieurs

Épaule

Scapulalgie, Pathologie de la coiffe des rotateurs, Épaule gelée (capsulite rétractile), Périarthrite scapulo-humérale, Conflit sous-acromial, Calcification péri-articulaire, Luxation de l’épaule.

Douleurs aux coudes

Épicondylite (Tennis Elbow), Épitrochléite.

Douleurs aux poignets

Syndrome du canal carpien (ou tunnel carpien), Ténosynovite des fléchisseurs.

Pathologies de la tête

Douleurs de tête, Migraines, Vertige, Vertige Positionnel Paroxystique Bénin (VPPB).

Douleurs de mâchoires

Bruxisme, SADAM, Malocclusion, Troubles orthodontiques, Prognathisme, Rétrognathisme.

Pathologies générales

Maladie d’Ehlers-Danlos, Fibromyalgie, Rhumatisme Articulaire Aigu RAA, Polyarthrite Rhumatoïde PR, Spondylarthrite Ankylosante, Arthrite, Goutte, Arthrose, Accident Vasculaire Cérébral, Diabète, Myopathie, Maladie de Parkinson, Sclérose en plaques, Maladie de Charcot (Sclérose Latérale Amyotrophique SLA), Maladie de Charcot-Marie-Tooth, Hémiplégie, Infirme Moteur Cérébral (IMC), Dyspraxie (troubles du geste), Dysphagie (troubles de la déglutition), Dysphasie (troubles du langage oral), Dysgraphie (troubles de l’écriture), Dyslexie (troubles du langage écrit), Poliomyélite, Acouphène, Strabisme, Trouble du retour veineux, Nystagmus, Phlyctènes, Cors, Durillons.